Locataire : aide au logement : Changement du mode de calcul des APL dès le 1er avril 2019

Pensez à vérifier vos droits aux APL en 2019

Locataire : aide au logement : Changement du mode de calcul des APL dès le 1er avril 2019

Table des matières

Définition de l’aide au logement : APL. 1

Méthode de calcul du droit aux APL. 1

Nouveau mode de calcul de l’APL à partir du 1er avril 2019. 2

 

Définition de l’aide au logement : APL

 

L'aide personnalisée au logement (APL) est une aide financière qui permet de réduire le montant de votre loyer ou votre mensualité d'emprunt immobilier (en cas d’achat d’un premier logement pour les logements ayant fait l’objet d’une convention avec l’État).

Elle est versée directement au propriétaire en raison de la situation de votre logement et ce quelle que soit votre situation familiale : célibataire, marié, avec ou sans personne à charge.

Pour bénéficier de l’APL, vous devez faire la demande en ligne auprès de la CAF, vous pouvez également faire la simulation en ligne et estimer le montant qui pourra vous être versé : simulation APL CAF.

L’aide individuelle au logement (AI) est la même aide, mais versée directement au locataire pour tous les autres logement.

Les deux aides APL et AI sont versées sous conditions de ressources.

 

Méthode de calcul du droit aux APL

 

Le calcul de l'APL prend en compte plusieurs paramètres :

1-Les ressources du foyer :

Les ressources retenues pour le calcul de l'APL jusqu’au 1er avril 2019 sont toutes celles du foyer deux années précédant la demande d'APL (ressources 2017 pour l'APL 2019).

Les ressources inclues tous les salaires, revenus fonciers... corrigés des charges, comme une pension alimentaire versée, et des abattements fiscaux éventuels (ceux accordés aux plus de 65 ans, aux personnes invalides...).

2- La composition du foyer

3- La situation professionnelle du ou des demandeurs

4- La localisation géographique du logement

 

Nouveau mode de calcul de l’APL à partir du 1er avril 2019

 

Seuls les revenus pris en compte changeront dans le nouveau mode de calcul à partir du 1er janvier 2019.

Ce seront es revenus de l’année en cours soient de 2019 qui seront pris en compte à partir du 1er janvier 2019, au lieu de ceux de 2017.

Les conditions d’octroi restent elles inchangées :

-habiter dans le logement au titre de résidence principale

-avoir des ressources qui n’excèdent pas un certain plafond

-être le locataire principal

Vous pouvez vous renseigner sur le site de la CAF 


Partager cet article

Commentaires


Aucun commentaire.

Ecrire un commentaire